M A R V E L . E V O L U T I O N
Karine Forth, alias Nécropole, once more.
RSS
RSS
Une fois votre fiche de personnage, journal intime, relationship et gestion des RPs de créés,
copiez les liens des pages, et collez-les dans votre Profil dans les champs appropriés.
Les joueurs auront directement accès aux informations de votre personnage.
Signalez vos absences à vos amis en allant dans votre Profil et en indiquant la durée.
Les joueurs seront ainsi informé de votre inactivité.
Utilisez la liste des liens utiles pour naviguer rapidement sur le forum.
Après validation, si vous souhaitez modifier votre personnage (race, pouvoirs...),
veuillez suivre les indications données.
Si vous rencontrez sur le forum un membre que vous n'appréciez pas et vous que aimeriez éviter,
allez dans la gestion des "Amis & Ignorés" dans votre profil.
Lisez attentivement le scénario Civil War afin de comprendre la situation actuelle du jeu.
Dans le jeu, vous avez connaissance de certaines informations concernant les autres groupes,
mais votre personnage lui n'est pas censé connaître ces informations (missions, lieux de rencontre, membres...).
N'abusez pas de toutes ces informations qui vous sont partagés, restez CRÉDIBLES.
Vous devez respecter la logique du niveau de votre personnage comme ça l'est indiqué dans le sujet
Système des Niveaux, dans ce même sujet, vous avez toutes les infos concernant les pouvoirs.
Les multi-comptes sont autorisés pour vos personnages inventés.
Toutefois, vous n'avez droit qu'à un seul personnage Marvel par joueur.
Lorsque vous souhaitez changer d'affiliation, faites-en la demande dans le sujet des Groupes.
Arrivé au niveau 3, les apprentis devront passer une épreuve finale (examen),
accompagné d'un ancien. En savoir plus.
Consultez le lexique pour connaître l'origine de certains lieux, objets...
Veuillez remplir le formulaire de votre Profil et de la Feuille de Personnage.
Consultez régulièrement le Panneau d'Affichage des affiliations pour être tenu informé de leurs activités.
Vous pouvez participer à la vie du forum et aider le Staff à améliorer l'organisation.

Partagez|

Karine Forth, alias Nécropole, once more.

<
avatarNecropole
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 25
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
Race: Mutant
Pouvoirs: Contrôle de l'énergie vitale
MessageSujet: Karine Forth, alias Nécropole, once more.
Ven 10 Déc - 15:10

    Nom & Prénom : Karine Forth
    Pseudo ou Nom de Code : Nécropole
    Âge : 24 ans
    Race : Mutante
    Groupe : La Confrérie

    Caractère :
    Caractère : Nécropole n'est pas saine d'esprit, comme un télépathe s'en rendrait vite compte. Ce monde et sa population sont pour elle ternes et dépourvus de substance, comme irréels. On peut dire que la vie en général n'est pour elle qu'un long jeu vidéo, ou un film. Son unique but dans ce fade environnement est l'amusement, la seule émotion qu'elle ressent vraiment. Sa vie, celle des autres, leur bonheur ou leur malheur ne sont rien et ne comptent pas, aussi peut-elle paraître froide et dépourvue de toute compassion. Tous à ses yeux, y compris elle, ne sont que des pions insignifiants, la seule différence résidant dans le fait qu'elle en est consciente. La vie est un jeu, dont nul ne se soucie apparemment de fixer les rêgles, aussi joue-t-elle selon les siennes, car un jeu totalement libre serait absurde. Aussi l'ordre et le respect des rêgles préalablement acceptées tient une grande place dans son comportement, les bafouer signifiant pour elle rejeter l'ultime vestige de sens qu'a l'existence. L'esprit vif bien que tordu, c'est une jeune femme très calme et nonchalante, d'humeur égale. Elle n'éprouve ni remords ni regrets d'aucune sorte, aussi est-elle particulièrement sereine et détachée de choses considérées en général comme importantes. Elle n'éprouve non plus ni bonheur ni plaisir, hormis l'ennui ou ce vague interet mêlé de reconnaissance qui correspond chez elle à l'amusement généralement provoqué par une situation particulièrement riche. Là où les plus grands héros comme les pires bourreaux agissent sous l'influence d'émotions, d'idéaux ou d'ambitions, elle-même n'a généralement aucune raison d'agir et reste d'une lucidité de glace.

    Physique : Karine est de taille moyenne, assez chétive et maigre, des formes discrètes. Sa peau est très pâle, tranchant avec le noir de ses yeux et de ses cheveux, longs et très légèrement ondulés. Son attitude nonchalante, bien qu'elle dissimule une attention et une concentration bien réelle, donne à ses mouvements une sorte de lenteur, de léthargie. Son visage ovale, un peu osseux, n'est pas dépourvu de beauté, mais affiche sans cesse une froide impassibilité, ainsi qu'une dureté de pierre. S'habillant toujours de noirs, elle porte des vêtements simples et près du corps, et des chaussures montantes solides comme des rangers, noires aussi. Elle revêt aussi par tous les temps un long coupe-vent noir, fait d'un tissu léger, descendant jusqu'à ses chevilles. Sa voix, comme elle, est sans passion, un peu alanguie, avec des accents rauques. Elle parait toujours très fragile et semble s'en ficher, comme de son apparence maladive et anorexique.


    Pouvoirs :
    Nécropole a le pouvoir de dérober, d'utiliser ou d'injecter l'energie vitale de toute créature vivante (y compris la sienne), ainsi que de la stocker en elle pour s'en servir plus tard, bien que cette reserve baisse avec le temps. Cette force vive peut lui servir à se soigner (pas à régénérer..), augmenter sa force ou sa vitesse. Elle est bien sur capable de detecter cette forme d'énergie dans son environnement immédiat et d'identifier la "signature" énergétique d'êtres déjà rencontrés. La seule marque visible de son pouvoir réside dans ses yeux, dont les iris comme les pupilles emettent une luminescence verte lorsque la mutante a absorbé de l'energie vitale. Ce phénomène varie de minuscules étincelles scintillantes dans son regard à une telle lumière que deux flammes semblent avoir remplacé ses yeux. Enfin, la sensation de plaisir associée à l'absorption d'énergie a fait de son don une drogue, dont la dépendance se traduit par un manque très violent.

    Niveau 1 : Contact nécessaire. Necropole ne peut stocker qu'une quantité suffisante d'energie pour amener sa victime dans le coma. Au-delà, elle doit la dépenser ou la laisser se dissiper.

    Capacité acquise : Boost énergétique : Karine peut user de l'énergie emmagasinée en elle pour accélérer sa guérison, améliorer ses performances physiques ou mentales de manière très significative mais ponctuelle, ce genre de miracle coûtant cher en énergie. Elle peut également faire profiter une créature vivante de cette capacité par contact.


    Niveau 2 : Contact nécessaire. Nécropole peut à présent conserver en elle la totalité de l'énergie vitale d'un etre humain, bien qu'il lui faudrait un certain temps pour arracher à quelqu'un ses dernières forces. De plus, elle parvient à laisser s'échapper cette force vive hors d'elle tout en en gardant le contrôle, tant qu'elle garde une certaine proximité.

    Capacité acquise : Arme énergétique ; En laissant s'écouler hors d'elle l'énergie vitale dérobée tout en en conservant le contrôle, Karine peut en user de manière esthétique (les flammes vertes dans les mains, en boîte, ça fait toujours son petit effet) ou de manière plus utile en en frappant une créature vivante. Celle-ci ne subit aucun dégâts physiques, mais ses propre réseaux d'énergie (méridiens, chakras...) sont détruits ou rompus au passage, ce qui provoque, douleurs, fatigue extrème, faiblesse physique et mentale, et finalement la mort en cas de coups répétés.


    Niveau 3 : L'énergie que peut accumuler Necropole augmente encore. De plus, elle n'est plus limitée à une unique cible en contact, et peut même absorber à distance (raisonnable...) la force vive d'une créature en particulier. Enfin, si elle le décide, elle peut contrôler en dehors d'elle-même suffisamment d'énergie pour que celle-ci ait des effets sur la matière.

    Capacité acquise : Arme énergétique saturée ; Lorsque Karine laisse s'écouler en dehors d'elle l'énergie vitale dérobée, elle peut concentrer celle-ci au point qu'elle ait un impact physique, comparable à celui d'autre mutants capables de générer des rafales, rayons, ou décharges d'energies plus communes, à la différence que sa source à elle est loin d'être inépuisable, est bien plus épuisante et ne peut etre projetée à plus d'un mètre.


    Niveau 4 : Karine passe une nouvelle étape dans sa capacité à stocker l'énergie vitale, au point de constituer de véritables reserves de vie. De plus, elle n'a plus à etre très proche de l'energie qu'elle contrôle en dehors d'un corps pour en faire usage même si l'effort nécessaire à un impact matériel reste éreintant et vide rapidement ses réserves. A distance ou au contact, son nombre de cibles possibles n'est plus limité que par sa capacité à emmagasiner l'énergie dérobée.

    Capacité acquise : Vie par procuration : Tant que Karine entretient ses reserves de force vitale, celles-ci assurent sa survie. Elle n'éprouve plus la faim, la soif ou la fatigue, ni même le besoin de respirer, et son vieillissement est totalement stoppé. Ses cheveux ne poussent plus (sauf si elle en décide autrement et mange un peu), de même que ses ongles. Elle n'a par contre plus que la peau sur les os, et son système digestif s'atrophie rapidement, tandis que sa température corporelle devient celle ambiante et que son rythme cardiaque descend à la moitié de la normale. Son manque en cas de "rupture de stock" dépasse l'imaginable tout en devenant véritablement dangereux, son instinct la poussant aussitôt à dévorer sa propre force vive pour alimenter ces capacités. Toute l'activité de son organisme se repose à présent sur l'energie vitale dérobée, ce qui signifie aussi qu'en cas de manque, seuls les systèmes vitaux à court terme seront conservés, ce qui n'inclut pas système immunitaire, reins, foie... Elle ne disposera donc au mieux que d'une trentaine d'heures pour restaurer ses réserves si d'aventure elle se retrouvait incapable d'user de son don.


    Niveau omega (on peut rêver, un jour, qui sait) : Sa capacité d'accumulation d'energie devient virtuellement illimitée, tout comme son nombre de cibles. L'énergie coule en elle et hors d'elle à la vitesse de la pensée.

    Capacité acquise : Maitresse des nécropoles : Karine n'avait déjà plus grand chose d'humain et se situe à présent très proche de la mort. Son corps ne subsiste plus que pour abriter son esprit et agir, et s'est totalement vidé de ses ultimes forces vitales originelles. Son coeur cesse définitivement de battre et son organisme ne fonctionne plus que par l'énergie vitale dérobée aux vivants, réparant ses cellules utiles et permettant leur activité selon les besoins. Cet état étrange donne (enfin) à Nécropole une alternative à sa dépendance. Si elle se retrouvait privée d'une source de vie, elle pourrait consacrer ses ultimes réserves à préserver l'indispensable, le siège de sa conscience. Réduite selon toute apparence à l'état de cadavre, elle resterait ainsi inconsciente jusqu'à ce qu'un être vivant la touche et qu'elle absorbe instinctivement suffisamment d'énergie pour sa "résurrection".

    Famille & Origine(s) : Fille unique, de parents divorcés depuis, à Boston.

    Histoire :
    Il y a 24 ans à l'hôpital public de Boston naissait une petite fille chétive et vive à la fois, premier enfant d'un couple de cadres s'étant rencontrés des années auparavant dans leur obscure entreprise dont il n'y a rien d'interessant à dire. Ce ne fut que lors de ses premiers pas à l'école que la petite fille pâlichonne et reservée commença à aviver les inquiétudes de ses géniteurs et de ses instituteurs. Studieuse en classe, elle rendait copie blanche sur copie blanche au moment des tests, ne se liait avec personne. On retrouvait aussi un peu trop souvent sur elle de menus objets dérobés à ses "camarades". Elle et ses parents furent envoyés chez le conseiller en éducation de l'école, un entretien qui sembla porter ses fruits : du moins le comportement de Karine se fit moins extravagant. On disait encore d'elle qu'elle était réservée, maussade... Mais sa normalité n'était plus un sujet de controverse. Bien entendu, ses parents rassurés se berçaient d'illusions, trop heureux de ne plus avoir à se demander que faire de leur fille. Leurs propres familles n'avaient jamais été du genre communicatif, aussi se contentèrent-ils de s'assurer que rien d'anormal n'arrivait, et que l'enfant était convenablement vêtu, nourri, et éduqué.

    L'enfant grandit, son caractère s'affirmant et se raffinant avec l'âge. Et les malheureux qui l'avaient engendrés se rendirent vite compte que, non, vraiment, quelque chose n'allait pas chez cette petite. Que dire d'une fillette passant la majeure partie de ses nuits à regarder par la fenêtre, s'enfermant sans colère ni explication dans sa chambre le jour de son anniversaire, ne parlant jamais d'aucun ami, mais ramenant tout de même de bonnes notes et ne désobéissant que très rarement? Incertains, confus, ils grommelaient un "ça lui passera" et n'osaient rien dire, rien faire, par ignorance et couardise devant des conséquences trop grosses pour eux, comme le scandale, la honte ou les services sociaux. Enfin un jour, Karine ne rentra pas de son collège. Effarés, ses parents sans doute lâches mais surtout aimants, se ruèrent sur le téléphonne dès la première demi-heure de retard écoulée pour prévenir la police. Jamais la gamine n'avait été en retard, appliquant les rêgles de la maison à la lettre. Elle fut ce soir retrouvée au beau milieu de la nuit, apparemment inconsciente et insouciante des émois qu'elle avait causé, serrant entre ses mains le cadavre d'un petit rat. Sitôt rentrée, elle fut sévèrement admonestée par ses parents qui avaient eu une telle frayeur. Elle subit la colère familiale sans mot dire puis, quand le flot se tarit de lui-même, se leva et alla se coucher, pensive. Ce qui jeta la maisonnée dans un grand trouble. Jamais Karine n'avait pleuré ou crié lors d'une remontrance, mais jamais non plus n'avait-elle manifesté une indifférence aussi nette et clinique envers un rappel à l'ordre...

    La collégienne venait bien entendu de découvrir son pouvoir. Alors qu'elle s'exerçait en chemin à attrapper des rats, s'amusant de sa propre dextérité, une sensation d'un délice à nul autre pareil l'avait envahie. Baissant les yeux, elle aperçut dans le vague brouillard qu'était pour elle le monde que ses mains, déjà pâles, avaient pris la teinte bleutée de la chair glacée, et que son gibier se convulsionnait en poussant de petits cris de douleur. Il eut un dernier spasme et retomba, inerte, alors qu'une dernière onde de plaisir chaleureux secouait le système nerveux de la jeune adolescente, dont les yeux noirs étaient à cet instant piquetés d'étincelles vertes. Savourant encore le souvenir du plaisir, sans comprendre, elle sentait cette chaleur qui résidait il y a peu dans le petit rongeur se contracter en elle, disponible, à portée. Karine n'était pas idiote, comme toutes ces insipides créatures gloussantes et nattées dont elle était entourée au collège. Le problême mutant faisait déjà parler de lui, et devant ce phénomène, il n'y avait qu'à s'incliner. Elle en était une, elle-même. Sa première décision fut le secret. Elle se souvenait encore des menaces voilées auxquelles elle avait du faire face à ses débuts dans le système scolaire, devant son...étrangeté, et il était douteux que cette bizarrerie-ci soit aussi facilement oubliée... Rien dans ce monde ne paraissait véritablement réel à Karine, depuis toujours. A peine plus qu'un jeu ou qu'un film. Mais même dans le plus simple des jeux, il y avait des rêgles, à suivre si l'on désirait s'en sortir au mieux. Et quelque chose lui disait qu'être mutante était une sacrée entorse aux valeurs de sa petite communauté. Dont elle ne faisait plus vraiment partie d'ailleurs, à présent...

    Quelques années plus tard, à ses 19 ans, Karine avait compris l'essentiel du fonctionnement de son don, et était déjà dépendante de cette jouissance dont son usage la gratifiait. Discrète, elle s'abstenait le plus souvent possible de vampiriser un être humain. Jusqu'à ce qu'elle tombe une nuit, vagabondant comme à son habitude sans plus se soucier de sa sécurité ou de l'accord de ses parents, sur un malfrat agressant une fille à peu près du même âge qu'elle. Choisissant rapidement, elle estima que châtier cet imbécile sur de sa force et de sa supériorité serait plus amusant que de voir la frêle victime subir son malheureux sort. Apposant sa main sur la nuque de la brute, elle laissa son pouvoir le vider jusqu'à ce que coma s'ensuive. Mais celle qu'elle avait pourtant sauvé lui jeta un regard terrifié et s'enfuit en hurlant qu'une sorcière la menaçait. Tôt ou tard, comprit Karine qui regardait la fuite de l'inconnue avec indifférence, son petit secret n'en serait plus un... Et les conséquences pourrait bien etre ennuyeuses, alors que ce monde était déjà d'un ennui mortel... Haussant les épaules, la mutante fugua dans l'heure qui suivait, grâce à l'argent de sa victime tout sauf innocente.

    Elle se rendit à New York, où elle fut recrutée par la Confrérie des Mauvais Mutants. Si les idéaux de ladite Confrérie l'ennuient, les possibilités interessantes à ses yeux que son appartenance à ce groupe lui ouvre valent sa loyauté.

    Autres Informations :

    Personnage Marvel, Prédéfini ou Inventé Inventé
    Codes des règles : Mutants
    Célébrité sur l'avatar : Olivia Ruiz
    D'autres personnages ?
Nan

______________________________________________________________________


Karine Forth, alias Nécropole, once more.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le survivant, alias Harry Trouble
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» Ron Weasley alias John Bakloren
» Karine Roberge [Gryffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M A R V E L . E V O L U T I O N ::  :: Création des personnages :: Se présenter :: Fiches abandonnées-
Participer

» Proposer une intrigue
» Créer un prédéfini
» Voter pour ME
» Plus...
Personnages

» Fiches personnages
» Modifier mon personnage
» Système des niveaux
» Plus de liens utiles...
Groupes

» Groupes & Affiliations
» Journaux de Bord
» Panneau d'Affichage
» Plus de liens utiles...

Marvel Evolution © 2006 - 2013
Version 8 - Voir les Crédits.
Navigateur conseillé : Google Chrome.